La Martinique: La montagne Pelée



╔coute en direct
Sauvegarde sur disque dur
Au besoin, consultez le

Dictionnaire universel francophone en ligne

Seul volcan actif de l'île et le dernier à s'être formé, la montagne Pelée culmine à 1 397 m au nord de l'île. Mystérieuse et capricieuse, elle se cache bien souvent derrière un manteau de nuages, jusqu'à ce que, tout à coup, une éclaircie révèle sa grandeur et ses formes majestueuses. L'accès au faîte du volcan par Grande-Savane (côte cara´be) est le seul depuis la côte sous le vent, tournée vers l'ouest et abritée de l'alizé atlantique par les flancs de la montagne Pelée. Sur ce sentier s'ouvrent de superbes vues sur Saint-Pierre et la côte cara´be. Le trajet depuis Beauséjour (versant nord) est plus long, mais les paysages traversés sont beaucoup plus variés : bananeraies, forêts et enfin grands espaces balayés par les vents. Le sentier par l'Aileron (versant sud) est le plus direct et le plus emprunté pour gravir la Pelée. L'ascension s'achève sur la crête nord du cratère ou au sommet du cône du Chinois. Par temps dégagé, on y jouit d'un magnifique panorama sur l'île : pitons du Carbet, baie de Fort-de-France et presqu'île de la Caravelle.