Le marché

Écoute en direct
Sauvegarde sur disque dur
Au besoin, consultez le

Dictionnaire universel francophone en ligne

Les femmes vont au moins une fois par jour au marché pour acheter les ingrédients nécessaires à la préparation d'un ou deux repas (poisson, tomates). Faire des provisions à l'avance est difficile car il fait chaud et beaucoup de familles n'ont pas de réfrigérateur.

Les tomates sont vendues en tas. Selon la taille du tas, la fraîcheur et la qualité des tomates, le prix varie. Ce procédé de vente, utilisé pour de nombreux produits, évite l'emploi de la balance et permet l'achat de très petites quantités.

Sur l'étal, on trouve le riz et le mil, céréales de base de l'alimentation, comme le lait caillé vendu à côté. Conservé dans une calebasse (fruit du calebassier, coupé en deux, vidé, gratté, séché), protégé des mouches par un tissu, il est servi avec une demi-calebasse dont la forme rappelle celle d'une louche.

Les calebasses, portées sur la tête, servent également à transporter les achats.

On trouve de petits étals semblables devant la porte des maisons car beaucoup de femmes pratiquent un petit commerce pour améliorer leurs conditions de vie.