La danse

Écoute en direct
Sauvegarde sur disque dur
Au besoin, consultez le

Dictionnaire universel francophone en ligne

La musique et la danse sont omniprésentes au Sénégal. Tout est occasion de faire la fête, de danser (baptême, mariage, réussites sociales). Ces moments de danse peuvent être organisés par une personne, un groupe, un quartier mais uniquement de sexe féminin.

Les femmes louent les services d'un ou de plusieurs musiciens qui donnent le rythme et les variations des mouvements : ce sont surtout le joueur de sabar (tam-tam en forme de fuseau) et le joueur de tama (tam-tam porté à l'aisselle). Ce rythme est repris par le battement des mains du public.

Ces danses traditionnelles ont lieu à l'extérieur, dans la cour de la maison ou dans la rue. Les séances sont ouvertes à tous et chacun, même un passant, peut y participer et même devenir, le temps d'un mouvement, le clou du spectacle.