Festival du Cinéma et des Arts Visuels de la Guadeloupe (28 novembre - 5 décembre 1998)

Écoute en direct
Sauvegarde sur disque dur
Au besoin, consultez le

Dictionnaire universel francophone en ligne

Grâce à des partenaires fidèles, Noir tout Couleurs est réédité pour la 3ème fois. Chez nous où tout semble compliqué, c'est plutôt encourageant, peut-être est-il permis d'espérer que le cinéma deviendra à terme une activité économique en Guadeloupe. C'est depuis le tout début l'objectif principal du Festival du Cinéma et des Arts Visuels. Et pour atteindre ce but, les moyens très progressivement mis en œuvre sont aussi bien l'organisation d'ateliers pendant l'année – écriture de scénario, de réalisation, de techniques de l'image et du son –, que l'élargissement du Festival (dont le site principal est à Pointe-à-Pitre) à d'autres villes de la Guadeloupe telles que le Lamentin, Saint-Anne et Basse-Terre, qui accueillent notre super écran géant!

Le deuxième objectif important de Noir tout Couleurs est de permettre, par le biais du cinéma et des arts visuels, un rapprochement entre la Guadeloupe et les autres peuples caribéens, les peuples afro-américains, les peuples africains, les peuples indiens que nous connaissons souvent moins bien que les peuples européens avec lesquels nous avons déjà de constants échanges.

Je suis donc très heureuse de pouvoir cette année encore recevoir de nombreux invités venus de pays différents, qui œuvrent pour le cinéma, qui œuvrent pour les autres arts visuels tels que photographie, art vidéo et design. Ces derniers se joignent à moi pour rendre un hommage à Serge Sommier, décédé en juillet dernier, l'un des meilleurs chef décorateurs et scénographes de France, Président d'honneur de la première édition de NTC, et présent avec nous en 97.

En toute simplicité je lui dédie la troisième édition du Festival du Cinéma et des Arts Visuels en souhaitant qu'au fil des ans nous fassions honneur à ce domaine des arts qu'il affectionnait tant. Cette année déjà, le Festival propose plus de créations visuelles: je vous invite donc à vite aller consulter le programme! Vous pourrez aussi constater que nous avons baissé le tarif normal qui passe à 30 F, que nous avons maintenant un tarif jeunes à 20 F, et puis une programmation qui à coup sûr intéressera les adolescents et les jeunes adultes.

On se retrouve donc tous les jours jusqu'au 5 décembre pour une grande fête de l'image.

Bon Festival!

Lydia René-Corail
Directrice Générale du Festival